Devenir pompier volontaire

Citoyens

Citoyens

Devenir pompier volontaire

L'alarme sonne ! C'est un appel de la centrale 9-1-1. On requiert ses services. Il sait que si l'on fait appel à lui, c'est qu'il y a une situation d'urgence. La vie ou les biens des citoyens sont en danger. Il est conscient qu'il est la seule ressource pouvant leur porter secours.

À quoi devra-t-il faire face ? Un incendie, un accident de véhicule routier, une désincarcération, un incendie de forêt, un sauvetage nautique ou terrestre, un incident impliquant des matières dangereuses, un écrasement d'aéronef, un déraillement de train…

Être pompier volontaire doit avant tout être une passion. Il faut avoir la vocation et être totalement dévoué à la cause, car cela implique beaucoup d'heures de disponibilité en dehors des heures normales. Le pompier volontaire doit être prêt à répondre aux appels à toute heure du jour ou de la nuit et il doit le faire au détriment de ses loisirs et du temps consacré à sa famille. Sa plus grande récompense sera le sentiment du devoir accompli au sein de sa communauté.

Formation

Le pompier doit posséder toutes les connaissances et les compétences pour agir professionnellement en situation d'urgence afin de sauvegarder la vie et les biens des citoyens. Il devra apprendre à manipuler et à utiliser de façon sécuritaire une grande quantité d'équipements spécialisés, sans mettre la sienne ou celle de ses confrères en péril.

Aujourd'hui, la réglementation oblige le pompier à être professionnel dans son travail en respectant les règles de l'art. Il a l'obligation de suivre la formation « Pompier du cycle I » de l'École nationale des pompiers du Québec, donnée à Chibougamau, qui correspond à 300 heures de de formation durant de 18 à 36 mois.

Pour procéder à des opérations de désincarcération et pour conduire une autopompe, le pompier volontaire doit suivre des formations spécialisées. Pour faire partie de l'équipe de sauvetage, il dot aussi suivre toutes les formations des différentes disciplines de sauvetage effectuées par le Service. Au fil des ans, il pourra se perfectionner, car il est nécessaire au sein de l'organisation d'avoir des officiers formés de niveaux I, des enquêteurs et des instructeurs.

Une fois sa formation terminée, il devra s'entraîner sur une base régulière, soit un minimum de deux à trois fois par mois, assister aux réunions opérationnelles, effectuer une semaine de garde avec une réponse de cinq minutes, à toute heure du jour et à toutes les cinq semaines. Un minimum de trois ans s'écoulera avant qu'une recrue atteigne le niveau d'efficacité requis sur une scène d'intervention.

Pour en savoir d'avantage sur la formation des pompiers du Québec, cliquez-ici.

Vous aimeriez devenir pompier volontaire ? Soumettez-nous votre candidature !

La Ville de Chibougamau est parfois à la recherche de nouveaux candidats pour pourvoir des postes de pompiers ou de pompières volontaires. Vous aimeriez travailler en équipe dans un milieu de travail stimulant ? Vous désirez relever un défi au service de la communauté ? Vous avez beaucoup de disponibilité et vous êtes motivé à vous engager comme pompier volontaire ? Faites-nous parvenir votre candidature par la poste ou par courriel à l'adresse suivante : janickp@ville.chibougamau.qc.ca.

Par la poste
Service de sécurité incendie
650, 3e Rue
Chibougamau (Québec)  G8P 1P1


Plan du site